loader

Que faut-il savoir sur le choix des protecteurs auditifs?

On devrait porter un protecteur auditif dès que le bruit ou le niveau acoustique au travail dépasse le niveau de 85 décibels pondérés A ou dBA. Les protecteurs auditifs peuvent réduire les risques d’endommager l’ouïe.

Si la protection de l’ouïe est nécessaire, un programme complet de préservation de l’ouïe devrait être adopté. Ce programme devrait comprendre, outre la formation et la sensibilisation des travailleurs, l’évaluation du bruit, l’épreuve audiométrique, le choix, l’ajustement, l’entretien et la vérification des protecteurs auditifs, la consignation de données et l’évaluation du programme.

L’efficacité des protecteurs auditifs est grandement réduite lorsque ceux-ci ne sont pas correctement ajustés ou s’ils ne sont pas portés en permanence durant les périodes d’exposition au bruit. Toute modification nuira à leur efficacité. Il est bon de signaler que les casques d’écoute ne sont pas des protecteurs auditifs et qu’ils n’ont pas leur place là où l’exposition au bruit exige le port de protecteurs auditifs.

Les protecteurs auditifs doivent :

  • Être adaptés à la tâche; pour en savoir plus, consulter la norme CSA Z94.2-02 (Confirmée 2011) « Protecteurs auditifs : Performance, sélection, entretien et utilisation » ou communiquer avec l’organisme responsable de l’hygiène et de la sécurité au travail dans votre région.
  • Pouvoir offrir une protection adéquate. Consulter la documentation du fabricant.
  • Être assez confortables pour que les travailleurs acceptent de les porter pendant toute la durée de l’exposition au bruit.

Source: www.cchst.ca/oshanswers/prevention/ppe/ear_prot.html